Beech

Bio

Beech, c’était au départ Josh Beech and the Johns.
Mais, que faire quand le groupe accueille de nouveaux membres, et que les Johns deviennent une minorité ?
Facile, ils se rebaptisent Beech, sans mauvais jeu de mots !
Tout est parti de la passion pour la musique de Josh. D’abord punk rock avec Snish et Hildamay, le jeune londonnien laisse le son garage pour des ballades plus acoustiques. Entre temps, il est repéré par Levis qui lui propose de devenir le visage de leur célèbre 501. Commence alors une double carrière pour le jeune homme qui jongle entre scènes et podiums.
Accompagné de deux Johns (Turnham, batterie, et Martinelli, basse), il change de nom et de sonorités et s’oriente vers une pop folk acoustique en tant que Josh Beech and the Johns. L’acoustique disparaît, les guitares prennent plus de place avec l’arrivée de Gulli Gunnarsson (claviers), Nick Brown (guitare) et Tom Ryan (basse) et le départ de John Martinelli. Josh Beech and the Johns devient alors Beech !
Le groupe, inspiré par des artistes comme Jeff Buckley, Simon & Garfunkel, The Beatles, Kings of Leon ou encore John Mayer, a sorti début Mars un nouveau single, Lights, issu du premier album Letters Written in the Sky, prévu fin 2012. L’album s’annonce déjà comme un concentré rock indé comme seuls les britanniques peuvent faire.
Un subtil mélange de pop, rock et folk, des mélodies hommages aux artistes du passé, le tout porté par la voix de Josh, puissante et envoutante. Un album d’ores et déjà considéré comme la surprise musicale de 2012 par de nombreux webzines spécialisés !

par Yoann le