Benjamin Fincher : un nouveau disque, inspiré par le Sud de la France

Le 7 juin prochain sortira le nouveau disque de Benjamin Fincher, Santa Lucia. Une bande son imaginée pour accompagner le voyage en train entre Saint Raphaël et Cannes dans le Sud de la France (que j’ai personnellement certainement fait une bonne centaine de fois dans ma vie).

Une belle idée qui emmène l’artiste vers de nouveaux horizons musicaux, plus électroniques, adaptés au parcours du train et à son rythme, et retranscrivant à merveille bribes de souvenirs d’enfance et de voyage en pure folie warpienne.

L’île où dort M. Lutaud, troisième chanson du disque, fait escale sur l’île d’Or, près d’Agay, qui a inspirée Hergé pour l’album l’Ile noire. Sur l’île, une tour construite au début du XXème siècle, visible depuis le train, oeuvre de M. Lutaud aujourd’hui enterré sur son île.

Surfin to Agay, second extrait de l’album, fait appel à un souvenir d’enfance : la baie d’Agay, ses vagues.

par Yoann le