[LISTEN] Dominique A – Le bruit blanc de l’été & Mira

Dominique A. 20 ans de carrière et encore de beaux jours devant lui. Alors que le chanteur français réédite en ce début d’année 2012 ses 8 albums remasterisés accompagnés d’inédits pour se rappeler à notre bon souvenir, un nouveau disque verra le jour en mars. Sans oublier 2 dates parisiennes un peu particulières fin janvier puisqu’elles verront Dominique A rejouer l’intégralité des chansons de La Fossette, l’album avec lequel tout a commencé, avant de dévoiler ses nouveaux titres. « Il y a des textes narratifs mais aussi métaphoriques… Il y a de la simplicité, un rapport direct, mais surtout pas un regard sur la société. Il y a de l’énergie électrique et des instruments à vent, des bois (clarinette, flûte, hautbois), parce qu’ils sont peut-être les plus proches de la voix humaine » raconte la biographie de l’artiste à propos de ses nouvelles créations. De quoi donner l’eau à la bouche.

Dominique A et moi, c’est avant tout une histoire de circonstance. Un concert en 2006, un soir de « pas envie », et pourtant le souffle coupé à jamais par cette homme droit, la tête toujours haute, le regard immuable et la voix franchement bouleversante. Une histoire de frustration aussi. Celle de découvrir ce gars-là sur le tard, près de 15 ans après ses premiers accords sur disque. Un goût amer en bouche de n’avoir jamais été ce jeune enfant fasciné par le courage des oiseaux, cet adolescent remué face à Comment certains vivent, cet homme éperdument amoureux de Mira. Prendre l’histoire en route donc. Voilà maintenant 5 ans que je m’y attelle consciencieusement. Une discographie pas forcément toujours facile à appréhender. Mais qui vaut vraiment le coup que l’on s’y attarde longuement.

J’ai choisi de vous faire écouter Le bruit blanc de l’été, ainsi que Mira. 2 chansons diffférentes l’une de l’autre, qui racontent avec des mots simples l’intensité de nos sentiments.

Un Concert à Emporter – Dominique A #1 – "Le bruit blanc de l'été" from La Blogotheque on Vimeo.

Mira by Dominique A on Grooveshark

par Yoann le