[LISTEN] Keren Ann – Je fume pour oublier que tu bois (Alain Bashung Cover)

Parlant de l’art de la reprise, Alain Bashung le disait haut et fort : « Il faut prolonger les belles chansons ». Keren Ann l’a bien compris et,sans aucun complexe, est certainement l’artiste de la compilation Tels Alain Bashung qui a le mieux réussi son hommage au grand Monsieur de la chanson française (avec Noir Désir et leur Aucun Express enregistré juste avant de se séparer définitivement).

Avec Je fume pour oublier que tu bois, chanson qui ouvre avec fracas le deuxième album studio de Bashung Roulette Russe en 1979, Keren Ann réinterprète. S’approprie. Réarrange. Et bouleverse.

« C’est pas facile, facile de se foutre en l’air […] Je fume pour oublier que tu bois, je renvoie la fumée sur un poster de toi »

par Yoann le