Les pépites de Pitchfork.tv

En France, on pense souvent à la Blogotheque et leurs concerts à emporter quand on songe aux meilleures vidéos musicales sur le net. Mais il ne faut pas oublier le magazine américain Pitchfork et leur section TV dans laquelle on pourrait facilement rester des heures à flanner.

Nombreuses sont les captations live de groupes indé sur le site, principalement sous deux formes : les exceptionnels Cemetary Gates et les Tunnelvision.

CEMETARY GATES

Le concept est de filmer des chansons dans une église, profitant de l’acoustique de celle-ci. Une véritable sacralisation de la musique pop/rock qui fait du bien à entendre. Pour comprendre, il suffit de regarder cette performance de Grizzly Bear, qui le temps d’un formidable Foreground sont tout à fait dans leurs éléments. Des frissons je vous dis.

Autre très grande performance, celle de St. Vincent avec cette version bouleversante de The Party. La chanson pourrait durer 20 minutes qu’on ne serait pas contre.

Pour finir, Andrew Bird, seul avec son violon et son talent. Splendide version de Anonanimal.

TUNNELVISION

Le concept des TunnelVision est plus large et libre. Il s’agit de captations live en festival, concert officiel ou privé. Pour commencer, voici ma préférée. The Flaming Lips en festival le 15 août dernier jouent Yoshimi Battles the Pink Robots, Pt. I. Les plans sont très serrés. On y voit l’émotion parmi les spectateurs, tout est lent, beau, gracieux. La lumière est intense, la chanson ne peut pas être mieux mise en valeur. Un véritable bel exemple de captation live dans lequel on ne voit pas une seconde le groupe sur scène.

Dernière vidéo mise en ligne par Pitchfork.tv, Cold Cave avec la chanson Love Comes Close.

par Yoann le