Podcast, Episode #3 by Marie-Flore

L’aventure du Podcast continue avec Marie-Flore, jeune chanteuse qui a sorti son premier EP, More than thirty seconds if you please, il y a quelques semaines. Comme Le Prince Miiaou, c’est sur scène (celle du Glazart) que j’ai découvert pour la première fois Marie-Flore. J’avais été surpris de la voir si timide entre chaque chanson, accordant sans cesse sa guitare tête baissée, et si à l’aise dans la représentation.

8 de ces chansons jouées sur scène se retrouvent aujourd’hui dans More than thirty seconds if you please. On a entre les mains un album minimaliste séduisant du début à la fin, mené par la voix douce et mélancolique de Marie-Flore. Quelques accords de guitare, à de rares moments quelques notes de synthé, suffisent à l’accompagner. Attention toutefois à ne pas croire que Marie-Flore joue tout le temps dans le même registre. Il suffit d’écouter Empty Walls, puis While you where there, pour comprendre que derrière la folk fragile se cache une véritable énergie rock.

Marie-Flore nous offre 50 minutes de musique pour ce podcast#3. Une programmation grâce à laquelle on découvre ses influences, et qui contient quelques pépites. Je vous invite, bien sûr, à découvrir ses chansons sur son myspace, sur lequel vous pourrez également vous procurer More than thirty seconds if you please.

Episode #3 by Marie-Flore

(Hors-ligne)

PROGRAMMATION :
– Générique
– Devil Got my woman – Skip James
– Good Old Friend – Figurines
– Rainy Night in Georgia – Tony joe White
– Cuddle Up – The beach Boys
– Whoever You are – The Brian jonestown Massacre
– Tahitian Moon – Jane’s addiction
– The Herb – 9 lazy 9
– Running Dry (requiem for the rockets) – Neil Young
– Money (that’s what i want) – The Secret Machines
– Sleepwalker – Johnny and santo
– What i like about you – The Kinks
– Shuffle your feet – Black Rebel Motorcycle Club

par Yoann le