10songs by… Ok Go [épisode #18]

Quand on parle des américains d’OK Go et de chiffres, il y a vite de quoi attraper le tournis. Ingénieux, intelligents et talentueux, vous les connaissez forcément. Souvenez-vous de ce clip – 4 hommes qui dansent sur des tapis de course d’une salle de sport – Here It Goes Again a été vu 52 millions de fois à ce jour sur la chaîne officielle du groupe de Youtube (on arrive facilement à 100 millions de vus si on additionne toutes les vidéos diffusées par label, fans…). Et cette incroyable machine Rube Goldberg fabriquée pour la chanson This Too Shall Pass a été vue plus de 17 millions de fois. Plus récemment, c’est avec des chiens dressés et un plan séquence de 3 minutes 30 qu’ils présentent à 7 millions de personnes leur White Knuckles.

Il y a quelques jours est sorti une nouvelle édition de leur dernier album, Of The Blue Colour Of The Sky avec un disque bonus contenant des reprises (notamment de la chanson Gigantic des Pixies), des remixs (Passion Pit), des démos et des interviews. Des nouveautés donc, mais aussi une bonne excuse pour réécouter un album qui contient quelques pépites pop.

Est venu il y a quelques jours cette idée un peu folle. Et si je demandais un podcast à OK Go?
J’imaginais chez eux une culture pop aiguisée des plus intéressantes. Un « banco » plus tard, et enthousiasmés par l’idée, ils sont même allé jusqu’à s’imposer un thème pour cette programmation musicales de 10 titres : music i made out to in high school (la musique sur laquelle je suis sorti avec des filles au lycée). Avec des chansons de The Cure, des Beatles, des Pixies, de Pavement ou encore de Al Green, l’exercice est pleinement réussi (pas surprenant quand on sait que les membres du groupe, plus jeunes, avaient l’habitude de fréquemment s’envoyer des mixtapes). Les chansons, même, semblent nous parler : « Oh Ana, I’m Only Sleeping ». A écouter au plus vite, pour découvrir les influences d’un groupe roi d’internet.

par Yoann le