[PHOTOS] We Love Green 2012

Le week-end dernier se déroulait (sous le soleil) le festival We Love Green au Parc de Bagatelle de Paris. 3 jours de concerts « farniente », durant lesquels je découvrais pour la première fois sur scène de nombreux groupes dont Django Django, Kindness, James Blake, The Klaxons et Herman Düne.

Retour rapide sur ces 3 jours :

Day 1
Kindness : Déjanté à souhait, Kindness a lancé le festival comme un chef. On en vient presque à trouver dommage sa programmation en ouverture, à un horaire qui n’arrangeait pas grand monde.
Django Django : L’énergie du disque est tout à fait présente sur scène et ça fait du bien.
Nora Jones : Ennui, quand tu nous tiens…
James Blake : Quelques éclats plutôt intéressants pour un set parfois un peu trop mielleux.

Day 2
La Femme : Qu’on aime ou pas, le groupe français est vraiment enthousiasmant sur scène.
Micachu and the Shapes : Non.
Camille : Camille fait du Camille et termine dans les bras de la sécurité civile.
Beirut : Beau, très beau. Rien à dire : Beirut est définitivement un groupe à voir en plein air. Frissons à volonté.
The Klaxons : Le groupe arrive sur scène comme des furies. L’énergie est débordante, le concert maitrisé.

Day 3
Herman Düne : Un concert un peu particulier des français puisque le groupe a principalement interprété des chansons écrites pour le film Mariage à Mendoza de Edouard Deluc. Du coup, un concert avec un axe conducteur fort, idéal pour commencer, et qui s’avèrera le meilleur moment du jour.
Cody ChesnuTT : La voix est là. Mais je ne retiens rien d’autre.
Electric Guest : Groupe surestimé? Certainement au vue de ce concert sans relief. Que le temps a paru long face à cette pop aseptisée sans intérêt.
Breakbot : Breakbot fête la sortie de son disque les platines posées derrière une énorme bouche. Difficile de rentrer dans son univers…
C2C : ils remplacent au pied levé Charlotte Gainsbourg et Conan Mockasin déprogrammés quelques jours avant le début du festival. Les fans du groupe nantais étaient visiblement au rendez-vous.

par Yoann le