10songs by… The Invisible [épisode #40]

The Invisible - Rispah
The Invisible – Rispah

Une lettre d’amour au chagrin. Voilà comment le chanteur de The Invisible, Dave Okumu, décrit le mieux le nouveau disque du groupe anglais, Rispah, sorti il y a quelques semaines chez Ninja Tune.

Ce Rispah a vu le jour durant les jours les plus tristes de Dave Okumu, alors en plein deuil de sa mère décédée. Détruit, il ne trouve plus la force de se concentrer sur sa musique. Jusqu’à une rencontre passionnée lors de l’enterrement avec un groupe de femmes venue chanter autour du cercueil. « Elles se sont approchées du corps de ma mère et ont chanté et dansé autour du cercueil. C’était le plus beau son qu’il m’ait été donné d’entendre. Elles ont changé l’atmosphère grâce à ce son et à l’âme qu’elles lui ont insufflée. Elles célébraient la vie et la mort, le chagrin et l’espoir,… Cet acte permettait à toutes les personnes présentes de s ‘exprimer. Ce moment m’a permis de me rappeler ce qu’était la musique pour moi. »

La mélancolie cache toujours un brin d’espoir. Et Rispah en est le plus bel écho. Guidée par ces voix traditionnelles et religieuses, samplées, The Invisible puise dans le puit (presque) sans fond de la musique anglaise : Radiohead (sur Wings, Surrender), Massive Attack (sur Utopia), Brian Eno… autant de comparaisons qui propulsent directement le disque parmi les plus belles surprises de ce premier semestre 2012.

par Yoann le